Please wait...
/
https://clarolineconnect.univ-lyon1.fr/
/
/themes/lyon-1/bootstrap.css?v=3371d7f312bd1ffce4432176f54dff3a
en
It appears that you're using an unsupported web browser. To enjoy a pleasant and bug-free experience, please use a recent version of a major browser (http://browsehappy.com). Internet Explorer is supported from version 11.
Loading...

Master 2 B3S 

Biostatistique, Biomathématique, Bioinformatique et Santé

Plaquette M2 B3S.pdf

 

Responsables : Pr Pascal ROY et Pr Delphine MAUCORT-BOULCH

 

Schéma-type du PARCOURS B3S

Schéma-type habilitation 2016-2021

 

Conditions d’accès :

Attention vous devez avoir trouvé un stage avant le début des cours.

 

Réunion obligatoire de prérentrée 2021-2022 :
- Jeudi 2 septembre 2021 à 9h en salle RAH203 Bâtiment principal de Rockefeller, escaliers A, 2ème étage.
Rentrée le jeudi 2 septembre 2021 à 13h00.

 

Planning informatif de la première semaine

 

Pour rappel : ce master est un master en présentiel, aucune absence injustifiée ne sera tolérée.

 

Objectifs :

Le parcours B3S formera des biostatisticien.ne.s pour l'analyse des essais thérapeutiques et des études épidémiologiques dans différents domaines (Le cancer, les maladies cardiovasculaires, les maladies infectieuses) et des bioinformaticien.ne.s pour l'identification de biomarqueurs associés au diagnostic des maladies, à leur pronostic, et à la réponse thérapeutique.

Elle intégrera davantage encore l'analyse statistique des données issues de la biologie moléculaire moderne (analyse différentielle du génome, du transcriptome, du protéome ; identification de marqueurs génétiques de susceptibilité) et des nouvelles techniques d'imagerie médicale pour la réalisation des études et la prise en charge des patient.e.s (médecine personnalisée.

Cette évolution bénéficiera de la collaboration mise en place entre les universités, les écoles d'ingénieur.e, et les laboratoires de recherche institutionnels et industriels associés.

 

Déroulement : 

La formation se déroule sur une année universitaire. Les cours théoriques ont lieu de septembre à décembre.

Le stage, obligatoire, débute dès le mois d'octobre avec la partie bibliographique, et se poursuit à temps plein de janvier à juin pour déboucher sur la rédaction d'un mémoire ou d'un article scientifique. Le stage peut être effectué en équipe d'accueil dans un laboratoire de recherche académique, institutionnel, ou industriel.

Les directeurs.rices de recherche sont intégré.e.s dans l'équipe pédagogique pendant la durée de la direction de projet. Le stage fait l'objet d'une soutenance orale publique au mois de juin devant un jury composé d'au moins deux enseignant.e.s-chercheurs.euses de l'équipe pédagogique du Master habilité.e.s à diriger des recherches et de personnalités extérieures.

 

Conditions d'accès :
Sous réserve d'examen du dossier par le Jury d'admission
  • Secteur Sciences : Titulaire d'un M1 - Santé Publique ou Santé Populations - Approche Mathématiques et Informatique du Vivant – BioSciences - Sciences des Systèmes de Santé, Maîtrise de Sciences Sanitaires et Sociales // ou d'un autre M1 compatible avec B3S - M1 de Biologie, de Mathématique ou d'Informatique après entretien d'orientation avec le jury // Professionnel.le.s accepté.e.s par la commission de validation de leurs acquis (VAP–VAE).
  • Secteur Santé : (médecine, pharmacie, odontologie, école nationale vétérinaire) : Après un M1 de Recherche Biomédicale (double cursus, voir le M1 préconisé) // Eventuellement dans le cadre de l'école de l'INSERM.
  • École Centrale de Lyon (En cohabilitation) en double cursus.
  • Dernière année de l'INSA, de l'ISTIL-EPU ou d'une autre école d'ingénieur.e - EPFL (partenariat transfrontalier avec la Suisse) - ENS à l'issue d'un M1 BioSciences.

 

Débouchés : 

Biostatisticien.ne.s, Biomathématicien.ne.s, Bioinformaticien.ne.s.

  • Recherche et Secteur public : (Université, Hôpitaux, INSERM, CNRS, INRA, INRIA, AFFSA, Collectivités Territoriales), Laboratoires ou services de biostatistique, de bioinformatique, de mathématiques appliquées, de pharmacologie, d'épidémiologie, de génétique, de biologie moléculaire, d'imagerie, sur des postes de chercheurs.euses, enseignant.e.s–chercheurs.euses, ingénieur.e.s d'études, ingénieur.e.s de recherche.
  • Industrie : (pharmaceutique, agroalimentaire, biotechnologies) : Laboratoires ou départements de biostatistique, de bioinformatique, de pharmacologie et d'évaluation des thérapeutiques, d'épidémiologie, de développement des méthodes diagnostiques, de génomique, de protéomique, auxquels viennent s'ajouter les nouveaux secteurs faisant appel aux développements technologiques dans le secteur de la santé.

 

Secrétariat : Mme Clémentine FRAMBOURG

Université Claude Bernard Lyon 1

Domaine Rockefeller, 8 Av. Rockefeller 69373 Lyon Cedex 08
Tél Rockefeller : 00 33 (0) 4 78 77 28 58
 

Contacts responsables : 

Pr Pascal ROY - Pr Delphine MAUCORT-BOULCH

        pascal.roy@chu-lyon.fr - delphine.maucort-boulch@chu-lyon.fr