Please wait...
/
https://clarolineconnect.univ-lyon1.fr/
/
/themes/lyon-1/bootstrap.css?v=3371d7f312bd1ffce4432176f54dff3a
en
It appears that you're using an unsupported web browser. To enjoy a pleasant and bug-free experience, please use a recent version of a major browser (http://browsehappy.com). Internet Explorer is supported from version 11.
Loading...

 

                           Bonaparte |  Gandoger  |  Jordan  |  Rouy  |  Boidin  |  Restauration                         

 

La collection Roland Bonaparte (1858 - 1924)


portrait_bonaparte.jpg Roland Bonaparte, prince et petit-neveu de Napoléon 1er, explorateur et géographe reconnu par l'Académie des Sciences, féru de botanique, se lance à la fin du XIX ème siècle dans le projet de réaliser un herbier général qui soit le plus complet possible et qui contienne des plantes provenant du monde entier. Il parcourt lui-même la campagne, mais passe également commande à des naturalistes voyageurs, à des ecclésiastiques en mission dans des régions intéressantes, et achète des Herbiers privés.
tampon_bonaparte.jpg C'est ainsi qu'il acquiert les 960 cartons de l'Herbier de Georges Rouy auteur d'une flore de france réputée. Avec la collection de plantes séchées, les Herbiers possèdent une correspondance détaillée montrant l'évolution de son contenu ainsi que les achats et échanges réalisés.
hotel_bonap_ext.jpg L'Herbier ainsi constitué est trié et entretenu par une dizaine de d'employés. Il occupe à lui seul plusieurs pièces de l'hotel particulier de l'avenue de Iéna à Paris, inauguré par Roland Bonaparte en 1899. L'originalité de la présentation de cet Herbier réside dans le fait que les cartons sont positionnés verticalement comme les livres d'une bibliothèque.
  Tiroir_bonaparte.png  A sa mort, c'est la faculté des Sciences de Lyon qui hérite des 8800 cartons de planches, mobiliers de rangement et bibliothèque princière qui arrivent par un convoi de 20 wagons.
Cet ensemble est d'abord stocké dans la chapelle désaffectée de l'ancien séminaire de Saint-Just, puis à l'ancienne Faculté des Sciences, jusqu'à la construction d'un local adapté sur le campus de La Doua en 1973.
herbier_bonaparte.jpg