Please wait...
/
https://clarolineconnect.univ-lyon1.fr/
/
/themes/lyon-1/bootstrap.css?v=3371d7f312bd1ffce4432176f54dff3a
en
It appears that you're using an unsupported web browser. To enjoy a pleasant and bug-free experience, please use a recent version of a major browser (http://browsehappy.com). Internet Explorer is supported from version 11.
Loading...

Cotoneaster salicifolius Franchet, Cotonéaster à feuilles de Saule (43)

Angiospermes (Feuillus), Rosacées

 

043 fle3.jpg

Description :

Arbre : arbuste vigoureux de hauteur 2-4 m jusqu'à 5 m, semi-persistant ou toujours vert. Port dressé-étalé ; longues tiges souples largement arquées et retombantes ; jeunes pousses duveteuses.

Feuilles : alternes, simples, entières, courtement pétiolées. Limbe rugueux, elliptique-oblong ou ovale-lancéolé, à sommet aigu, à marge légèrement révolutée vers le dessous ; vert foncé luisant glabre, avec 5-12 paires de nervures en creux dessus, tomenteux, glauque avec nervures saillantes dessous, de plus surface gaufrée.

Fleurs : espèce monoïque, fleurs hermaphrodites, floraison en mai-juin. Fleurs en clochettes, à calice velu, corolle à 5 pétales repliés dans le bouton floral puis suborbiculaires-étalés, blanchâtres. Elles se transformant en fruits globuleux rouges ou vermillon. Ces fruits très nombreux.

Origines :

Origine géographique : Ouest de la Chine (Ouest Sichuan), se rencontre dans les fourrés vers 2600-3000 m d'altitude.

Type de sol recommandé : accepte tous les types de sols mais les préfère tout de même argilo-siliceux humifères.

Climat typique : en situation ensoleillée avec une certaine humidité atmosphérique et dans un endroit abrité car les feuilles craignent le gel.

 

Particularités :

Utilisations : espèce ornementale, à croissance rapide, très décorative par ses feuilles, fleurs, fruits ; à utiliser en isolé dans parcs et jardins.

Particularités historiques : espèce introduite en France en 1908. En plantation il ne s'agit que rarement de l'espèce-type mais plus généralement de cultivars difficiles à identifier ; les différences portent surtout sur le rapport longueur-largeur du limbe, le nombre de fleurs, la couleur des fruits ou des rameaux de même que sur la hauteur de la plante. Il a été créé des formes basses ou naines et des formes hautes par greffage en tête sur Aubépine ou Cognassier.

043fl1.jpg 043fl2.jpg 042fr2.jpg